Au cœur de la prison, la médiation familiale

Un conjoint, une compagne, des enfants, un frère, une mère, c’est souvent le dernier, le seul, le meilleur lien d’un détenu avec la société… et avec lui-même. Idéalement, seul le détenu devrait subir les effets de la sanction qui lui est infligée. Or, il s’avère que la condamnation rejaillit sur sa famille et ses proches…